GAUVREAU DÉFENESTRÉ

Dimanche 5 octobre / 20 h / Mot-Dit

« J’ai lu l’entièreté de son oeuvre et j’en ai fait une sorte de collage duquel a émergé l’histoire d’un écrivain, qui n’est pas nécessairement Claude Gauvreau lui-même, qui est seul à sa table de travail et qui discute avec une orange de la liberté totale de l’Homme et de la façon d’y arriver. L’homme n’est pas fou, loin de là, il est pleinement conscient que son interlocuteur est un fruit. Les deux sont en attente d’un public qui assistera à la lecture de ses textes. Public qui, à son grand malheur, ne viendra jamais. L’écrivain, qui a toujours prôné la force inégalable de l’imagination de l’homme, décide alors d’imaginer son public. Il plonge ainsi dans sa propre tête à la recherche de la pureté de la littérature et d’une liberté dite totale. À travers lui, nous parcourons l’oeuvre du monstre de la littérature qu’est Claude Gauvreau, tout en restant très concret, très tendre mais aussi, et surtout, en portant cette charge animale terriblement puissante de la volonté de changer les choses, d’ouvrir les horizons et de vivre pleinement! »

-Alexandre Bergeron

Rien n’est plus puissant que l’imaginaire de l’homme. Rêvez, aimez et surtout, rebellez-vous.

Texte et interprétation: Alexandre Bergeron
Lumière et au son: Julie Basse
Scénographie: Xavier Mary
Conseiller artistique: Julien Thibeault

 

aout-21-1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s